All the British territories
World territories
Tous les territoires français
Bassas da India - Clipperton - Corse - Crozet - Europa - îles Glorieuses
Guadeloupe - Guyane - Juan de Nova - Kerguelen - Martinique
Mayotte - Métropole - Nelle-Amsterdam - Nelle-Calédonie - Polynésie fr. - Réunion - île St Martin - île St Barthélemy - Saint-Paul
Saint-Pierre-et-Miquelon - Terre Adélie - Tromelin - Wallis et Futuna
Accueil Plan Liste des territoires Carte des territoires Lexique Dossiers Quiz Liens Contact


Sondage
En arrivant sur ce site connaissiez-vous Clipperton ? Participez à ce sondage !

Résultats des anciens sondages



Corse


Territoires de même superficie

Corse
Îles Kerguelen

Corse

Sommaire

Informations générales

  • Chef-lieu : Ajaccio

  • Coordonnées (1) :
    41°55 N, 8°44 E

  • Population(2) :
    260000 habitants

  • Superficie : 8569 km2

  • ZEE (3) : 20000 km2

  • Monnaie : euro

  • Statut : Territoire métropolitain

  • Densité : 30.3 hab/km2

Carte de Corse

Carte de Corse
  • Administration :
    - Région française métropolitaine découpée en deux départements : la Corse-du-Sud-2A (préfecture Ajaccio) et la Haute-Corse-2B (préfecture Bastia)
    - disponsant en sus d'un conseil excutif et assemblée régionale de 51 personnes élues au suffrage universel.


    Retour en haut

Description

    Île montagneuse, verdoyante et recouverte à un quart par des forêts de feuillus et de connifères, la Corse est une île désertée, démographiquement parlant, au centre, les villes d'Ajaccio et de Bastia rassemblant plus de la moitié de sa population. L'agriculture (élevage extensif d'ovins, de porcs et culture d'oliviers et de vignobles) est un secteur important dans l'économie de l'île.
    Un important tourisme s'est développé sur l'île dont les magnifiques paysages la font surnommer l'île de beauté.

  • Villes principales :
    Ajaccio, Aléria, Bastia, Bonifacio, Borgo, Calvi, Corte, L'Île-Rousse, Lucciana, Porto-Vecchio, Propriano, Sartène, Ventiseri

    Retour en haut

Localisation

Localisation de Corse
41°55 N, 8°44 E (1)
Zone : Europe
Retour en haut

Histoire

    C'est au VIIIème siècle que Pépin le Bref attribue la Corse au Saint-Siège. Mais devant les incursions sarrasines régulières, la papauté concéda l'administration de la Corse à l'évêque de Pise. Il y eut une rivalité entre Gêne et Pise. Gêne, soutenue par l'empire autrichien domina l'île de 1284 à 1729. La Corse fut en état de révolte permanent contre la domination génoise. Des interventions françaises furent suivies par une indépendance d'une partie de la Corse de 1755 à 1768 : Hyacinthe Paoli (père de Pascal Paoli), patriote corse - admiré par Voltaire et Rousseau - rédigea un projet de constitution démocratique pour l'indépendance de la Corse en 1732, constitution dont le préambule fut le premier à contenir "Les Hommes naissent libres et égaux en droit". Gênes vend alors la Corse à la France par le traité de Versailles du 15 mai 1768. Pendant un an, l'île fut soumise à de nombreux troubles entre partisans d'une indépendance de l'île et partisans d'une souveraineté de la France. Paoli fut vaincu en 1769 à Ponte-Novu après que la France a envoyé 40 000 homme sur l'île. La même année naissait en Corse Napoléon. Pendant la révolution française, la Corse devint un département français. L'Angleterre l'administra entre 1794 et 1796 et c'est Bonaparte, qui devenu premier consul engagea rapidement l'assimilation de la Corse à la France. Le développement économique de la Corse au 19ème sicècle resta limité. La Corse fut le premier département de France métropolitaine libéré, le 4 octobre 1943. Ses soldats prirent part au débarquement de Provence.

    Retour en haut

(1) Ces coordonnées sont approximatives.
(2) Pour ce qui est des TAAF et des îles éparses, ce nombre varie très souvent. Leur population donnée ici n'est donc qu'une approximation très imprécise fournie à titre purement indicatif.
(3) ZEE : Zone économique exclusive. Ces chiffres sont approximatifs.




Tous droits réservés - Conditions d'utilisation