All the British territories
World territories
Tous les territoires français
Bassas da India - Clipperton - Corse - Crozet - Europa - îles Glorieuses
Guadeloupe - Guyane - Juan de Nova - Kerguelen - Martinique
Mayotte - Métropole - Nelle-Amsterdam - Nelle-Calédonie - Polynésie fr. - Réunion - île St Martin - île St Barthélemy - Saint-Paul
Saint-Pierre-et-Miquelon - Terre Adélie - Tromelin - Wallis et Futuna
Accueil Plan Liste des territoires Carte des territoires Lexique Dossiers Quiz Liens Contact


Sondage
En arrivant sur ce site connaissiez-vous Clipperton ? Participez à ce sondage !

Résultats des anciens sondages



Île Saint-Barthélemy


Territoires de même statut
(Collectivité d'outre-mer)

Polynésie française
Île Saint-Barthélemy
Île Saint Martin
Saint-Pierre-et-Miquelon
Wallis et Futuna

Île Saint-Barthélemy

Sommaire

Informations générales

  • Chef-lieu :
    Gustavia (Carenage jusqu'en 1785)

  • Coordonnées (1) :
    17°5 N, 62°5 O

  • Population(2) : 6852 habitants

  • Superficie : 21 km2

  • ZEE (3) : 4000 km2

  • Monnaie : euro

  • Statut : Collectivité d'outre-mer

  • Densité : 326.3 hab/km2

Carte de Île Saint-Barthélemy

Carte de Île Saint-Barthélemy

Description

    L'île, très montagneuse, est habitée en majorité par les descendants des colons normands et bretons. L'agriculture est peu développée en raison de l'aridité du sol. La principale activité économique de l'île est le tourisme de luxe.

  • Villes principales :
    Colombier, Corossol, Gustavia, Lorient, Marigot, Saint-Jean

  • Îles principales :
    île Chevreau, Coco, île Fourchue (important mouillage de plaisance), île Frégate, La Tortue, île Le Boulanger, Les Grenadins, Pain de Sucre, île Pelé, île Petit Jean, île St Barthélemy, Toc Vers

    Retour en haut

Localisation

Localisation de Île Saint-Barthélemy
17°5 N, 62°5 O (1)
Zone : Amérique Latine et Caraïbes
Retour en haut

Histoire

    Saint-Barthélemy fut découverte par Christophe Colomb en 1493 qui la revendiqua pour l'Espagne. La première colonisation française eut lieu à Lorient en 1648. Gouvernée par les chevaliers de Malte de 1651 à 1656, l'île fut abandonnée jusqu'en 1659. Redevenant alors colonie française, Saint-Barthélemy fut cédée par Louis XVI à Gustaf III de Suède en 1785. En hommage à celui-ci, qui dispensa les Saint-Barths d'impôts, le chef-lieu de l'île fut renommé en Gustavia. Ce n'est que le 16 mars 1878 que les Suédois revendront l'île à la France et que cette dernière sera rattachée à la Guadeloupe. Les habitants de l'île, lors d'un référendum aux Antilles en décembre 2003, ont voté à 95% pour un changement de statut de l'île qui devient ainsi en 2007 une collectivité d'outre-mer. St Barthélémy deviendra sans doute alors au niveau européen un PTOM.

    Retour en haut

(1) Ces coordonnées sont approximatives.
(2) Pour ce qui est des TAAF et des îles éparses, ce nombre varie très souvent. Leur population donnée ici n'est donc qu'une approximation très imprécise fournie à titre purement indicatif.
(3) ZEE : Zone économique exclusive. Ces chiffres sont approximatifs.




Tous droits réservés - Conditions d'utilisation